LES DISPUTES ENTRE FRÈRES ET SOEURS

22 juillet 2022

Rivalités, jalousies et disputes sont le lot de toutes les fratries. S’il est normal que les frères et sœurs se chamaillent, cela peut parfois prendre des proportions démesurées et altérer l’ambiance au sein de la famille. Nous vous proposons quelques astuces pour adoucir le quotidien et aider les enfants à trouver des solutions en cas de dispute.

Permettre à chacun d’avoir son espace, ses jouets et sa place dans la famille : Il n’est pas toujours facile de partager avec son frère ou sa sœur. Il est donc important que chacun dispose d’un espace bien à lui (même si les enfants partagent leur chambre).  De même, les plus grands peuvent avoir des jouets qui leur sont réservés. Il peut être aussi difficile de partager ses parents. Alors, essayez de consacrer un temps de qualité à chacun séparément. Parfois le moment de l’histoire du soir peut suffire, chacun a droit à son histoire et un petit moment au calme avec vous.

Mettre en place des règles claires et équitables : Par exemple, pour éviter les conflits liés aux tâches ménagères dans la maison, il suffit de mettre en place un planning indiquant les missions de chacun. Si ce tableau a été fait en concertation avec chacun, les enfants seront obligés de le mettre en application. Si votre fils se fait un malin plaisir de rappeler à sa sœur à l‘ordre quand c’est son tour de mettre le couvert, elle ne manquera pas de faire de même la fois suivante ! Mais cela se fera dans une ambiance beaucoup plus apaisée. Les plus jeunes aussi peuvent comprendre un cadre clairement posé. Si, par exemple, Jules et Paul se disputent pour appuyer sur le bouton de l’ascenseur et que Paul, étant plus grand, a systématiquement le dessus, vous pouvez proposer que Jules soit chargé de l’ascenseur quand vous montez et Paul quand vous descendez…

Eviter d’intervenir systématiquement : Il est important que les enfants parviennent à régler eux-mêmes les conflits ou en tous cas qu’ils essaient. S’ils sont suffisamment grands pour parler et qu’il n’y a pas de danger immédiat, vous pouvez leur proposer de trouver une solution ensemble. Par exemple, s’ils se disputent sur le choix d’un programme à regarder à la télévision, vous pouvez leur donner cinq ou dix minutes pour se mettre d’accord. Passé ce temps, si aucun terrain d’entente n’est trouvé, ils savent qu’ils n’auront pas le droit de regarder la télévision. Il y a fort à parier qu’ils se mettront d’accord et cela leur permettra de développer leur créativité et leur complicité…

Prendre le temps d’en parler : En cas de situation plus difficile et si le conflit s’envenime systématiquement, vous pouvez réunir un « conseil de famille » pour permettre à chacun de s’exprimer. Vous déterminerez avant le sujet de cette réunion familiale. Chaque enfant pourra dire calmement ce qu’il ressent. Vous les inviterez à s’écouter attentivement et avec bienveillance et à faire l’effort de se mettre à la place de l’autre. Ensuite vous pourrez reformuler le problème avant de prendre le temps d’échanger pour trouver ensemble des pistes d’apaisement.

Dernières actualités

17 Juin

LES GALETS MAISONS

Tranche d’âge : de 3 à 10 ans Matériel Des galets de différentes tailles De la peinture acrylique tous supports (ou […]

Voir plus
Voir toutes les actualités
Vous souhaitez être rappelé ?


    Le rappel sera réalisé pendant les heures d'ouverture de l'agence Family Sphere

    Vous souhaitez être contacté(e) pour :

    On vous rappelle